UN AUTRE VISAGE DU MILITANTISME — EN FORÊT D’HERBLAY AVEC LE CCE2A — LA DÉFENSE ANIMALE LÉGALE

UN AUTRE VISAGE DU MILITANTISME — EN FORÊT D’HERBLAY AVEC LE CCE2A — LA DÉFENSE ANIMALE LÉGALE

 

 

« L’âme d’un chasseur est une carnassière de ridicules et de sottises. »
Jules Renard

 

   On a l’habitude de voir les dénonciations vidéos de L214, que leurs membres doivent tourner en toute illégalité, ou bien les occupations des abattoirs de 269Life Libération Animale, qui là encore se font illégalement et qui engagent les militant-e-s à être passé-e-s au crible judiciaire. Car oui, prendre la défense des animaux, aussi étonnant que cela puisse paraître quant au bon sens, cela peut être aussi réprimé par la loi.  Il existe cependant d’autres moyens de lutter contre l’exploitation animale comme on l’expose ici à propos du braconnage, autrement dit la pratique illégale de la chasse ou de la pêche.
   C’est ainsi qu’au gré de nos rencontres, nous avons été fort instruits par celui qu’on appellera ici « T. » et qui petit à petit, au sein du collectif avec qui il œuvre pour la cause animale, est parvenu récemment à entamer un processus légal d’action directe visant au démantèlement des lieux et outils de braconnage — lieux et outils qui, s’ils ne courent pas les rues, sont une multitude au sein de nos forêts :
   L’action se passe entre le 3 et le 15 avril 2017. Ayant pris connaissance d’installations de pièges à loups dans une des forêts d’Herblay, le CCE²A se propose de se rendre sur les lieux afin de procéder à l’enlèvement et à la destruction de ces objets de torture et de chasse parfaitement illégaux. Force est de constater que la plainte d’une riveraine auprès de la police dont la chienne a été tuée par un de ces pièges est un élément important permettant de passer à l’action. C’est avec le soutien du Maire, de son cabinet et de la police municipale que rapidement un accord va être pris afin que les militant-e-s se rendent sur place pour trouver et supprimer les palombes et autres pièges où ils feront de bien macabres découvertes, hormis une fouine qui pourra être secourue et portée au CEDAF.
   C’est entre les cartouches disséminées partout, les carcasses de véhicules et autres déchets, menacé-e-s par des braconniers de se faire tirer dessus, que les journées des 10 et 15 avril sont déterminantes pour les défenseurs des animaux. Ils parviennent à leur fin en démontant tout le matériel des braconniers, jusqu’aux palombes, ces vigies dans les arbres servant de planque et de site d’appeaux et de tir aux pigeons ramiers voyageurs et autres oiseaux ainsi que, probablement, aux animaux terrestres.
   L’actuelle campagne de lutte contre la chasse et ses abus est vouée à devenir une campagne de protection des forêts, nous apprend T. Alors nous saluons l’engagement des gens du CCE²A qui ont sans doute trouvé dans cet événement une autre façon d’aider les animaux contre les traques et les calvaires infligés par des humains qui avancerons, en faisant ce qu’ils font, répondre à leur besoin de se nourrir. Le braconnage, dans la lignée de la chasse autorisée mais en pire, nuit à toute la faune sauvage et, on le voit, par effet collatéral, domestique.
   En tant que civil-e, en tant que témoin, on peut se saisir des moyens légaux existants et amenés à se développer et faire intervenir les associations motivées et compétentes en la matière. On n’est pas obligé-e d’attendre que les animaux compagnons des citoyen-ne-s meurent accidentellement dans les pièges des braconniers. T. et le CCE²A nous ont montré comment ils n’ont pas hésité à donner de leur personne et à faire avancer les choses dans le bon sens. Herblay au mois d’avril 2017 aura été une formidable opportunité d’étendre cette action, ce premier pas, à d’autres forêts, et à d’autres moments chaque fois que cela sera nécessaire. Qui plus est, il existe de nombreux centres qui font la prise en charge, un peu partout en France, des animaux blessés de la faune sauvage.

 

K&M

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Crédits photo : CCE²A
Ce que dit la loi du braconnage
Article L428-1
Est puni de trois mois d’emprisonnement et d’une amende de 3 750 euros le fait de chasser sur le terrain d’autrui sans son consentement, si ce terrain est attenant à une maison habitée ou servant à l’habitation, et s’il est entouré d’une clôture continue faisant obstacle à toute communication avec les héritages voisins.
Si le délit est commis pendant la nuit, la peine d’emprisonnement encourue est de deux ans.
Article L428-4
I. – Est puni d’une peine de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 Euros d’amende le fait de chasser lorsque sont réunies les circonstances suivantes :
Pendant la nuit ou en temps prohibé ;
Sur le terrain d’autrui ou dans une réserve de chasse approuvée par l’Etat ou établie en application de l’article L. 422-27 ou dans le cœur ou les réserves intégrales d’un parc national ou dans une réserve naturelle en infraction à la réglementation qui y est applicable ;
A l’aide d’engins et d’instruments prohibés ou d’autres moyens que ceux autorisés par les articles L. 424-4 et L. 427-8 ou en employant des drogues et appâts de nature à enivrer le gibier ou à le détruire ;
Lorsque l’un des chasseurs est muni d’une arme apparente ou cachée.
II. – Est puni des mêmes peines le fait de mettre en vente, vendre, acheter, transporter ou colporter du gibier en dehors des périodes autorisées en application de l’article L. 424-8, lorsque le gibier provient d’actes de chasse commis dans l’une des circonstances prévues aux , et du I du présent article.
III. – Est puni des mêmes peines le fait, en toute saison, de vendre, mettre en vente, transporter, colporter ou acheter sciemment du gibier tué à l’aide d’engins ou d’instruments prohibés, lorsque ce gibier provient d’actes de chasse commis dans l’une des circonstances prévues au 1º ou 2º du I.
(source : https://michellechagnon36.wordpress.com/)
*
Liste des centres de soin des animaux sauvages en France
 Hegalaldia
Union française des centres de sauvegarde de la faune sauvage
Rien n’empêche de sauver même les pigeons parisiens blessés, n’est-ce pas…
Le CEDAF
 Pour aller plus loin avec le CCE²A

 

Publicités

Un mot à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s