ANIMOSITY — UN COMICS PAS TRÈS DRÔLE — AMERICAN WAY OF ANIMALIFE

ANIMOSITY — UN COMICS PAS TRÈS DRÔLE

 

Why are you doing this to me?
Am I not living up to what I’m supposed to be?
Why am I seething with this animosity?
(Hey god) I think you owe me a great big apology
Terrible Lies (album Pretty Hate Machine) — Nine Inch Nails – 1989

 

 

   La question animale ne cesse de s’inviter dans les publications, c’est une évidence.
   Aujourd’hui, c’est une tendance lourde au point qu’il est parfois difficile de savoir s’il s’agit d’un véritable centre d’intérêt pour les auteurs ou s’ils ont juste peur d’être « à la ramasse » s’ils ne l’évoquent pas. L’envie me chatouille à chaque fois de démêler le vrai du faux, en fouillant sur le net.
   Mais non pardi, il ne faut pas, seule l’œuvre compte ! Concentrons- nous plutôt sur ce qu’elle nous évoque.
   J’ai déniché encore une bande dessinée à la couverture et au titre évocateur : AnimOsity de Marguerite Bennett, et illustrée par Rafael De Latorre, parue aux éditions au nom énigmatique de : Snorgleux.
   Pitch : à l’instar du roman L’Éveil de Jean-Baptiste De Panafieu, les animaux acquièrent du jour au lendemain le même degré de conscience que les humains. Et au vu de tout ce qu’ils ont subi de leur part, ce réveil va s’avérer… comment dire… quelque peu violent…
   Dès le début nous est d’ailleurs rappelé textuellement l’hécatombe animale pour notre consommation (des vignettes quant à elles n’oublieront pas de narrer tout le mal que l’ont fait aux autres êtres sensibles pour nos loisirs,  et dans le but soi-disant de les « préserver », et aussi, entre autre, via l’expérimentation).
   Nous est rappelée la supériorité du nombre d’animaux peuplant la planète et le nombre d’humains… et là effectivement on se dit que s’il leur prenait la mauvaise envie de se venger, eh ben…, clairement ça chaufferait pour nous.
   Jesse est une petite fille de onze ans. Elle perd rapidement ses parents dans la tourmente (que s’est-il réellement passé ???). Elle est protégée par son fidèle compagnon canin Sandor qui lui est, bien qu’éveillé, encore tout dévoué. Ils décident de se rendre en Californie pour tenter de retrouver le demi-frère de Jesse : Adam.
   C’est là que commence une aventure très périlleuse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*
   Tout à trac vous donner les thématiques abordées par ce premier tome qui en compte déjà quatre de sortis aux States :
   La question de la prédation inter-espèces (faut-il vraiment donner de la nourriture végétale aux carnivores ?)
   La question des droits des animaux, de la politique.
   La question de la surpopulation.
   Et au travers de ces animaux « humanisés », une critique du militarisme et du racisme.
   N’étant pas experts en BD, on peut dire qu’il y a dans AnimOsity un beau travail de figuration, de plans (vignettes), et que De Latorre a dû prendre beaucoup de plaisir à animer tous ces animaux. Alors justement, comme on n’est pas experts, la lecture de certaines pages, vu l’enchevêtrement des vignettes, s’est avérée parfois un peu difficile.
   Pour l’instant, on peut dire que le premier tome d’AnimOsity intitulé The Wake (l’éveil) est plein de promesses tant les questionnements soulevés sont d’actualité et même interrogent nos rapports aux animaux dans le sens des interrogations contemporaines. Espérons qu’ils trouveront un écho pertinent dans les tomes à venir ! À suivre de près donc…

 

K.

 

2 réflexions sur “ANIMOSITY — UN COMICS PAS TRÈS DRÔLE — AMERICAN WAY OF ANIMALIFE

  1. Je n’ai pas pour habitude de me plonger dans une BD, mais celle-ci m’intéresse fortement. Je vais tenter de me la procurer rapidement 😀
    Par contre je me pose une question HS : le chien s’appelle Sandor, un clin d’oeil à GoT avec Sandor Clegane surnommé le Limier ? (ça a fait *tilt* à la fan de GoT qui sommeille en moi haha).

    Bises,
    Marion

    Aimé par 1 personne

Un mot à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s