STROGANOV

INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES) :
– 150 g de protéines de soja texturé « façon bœuf » (marque Vantastic foods chez UMV ou marque asiatique chez Pakkaï Surgelés)
– bouillon de légumes (après trempage des PST, en conserver 10 cl)
– 30 ml de sauce Worcester vegan (ici marque Biona)
– 1 belle CS de farine
– 2 CS de margarine
– 1 oignon émincé
– 1 gousse d’ail hachée
– 150 g de champignons de Paris émincés
– 1 CC de paprika
– 2 belles CS de concentré de tomate
– 10 cl de vin blanc
– 2 CS de sucre blond
– 1 CC de moutarde
– 4 belle CS de crème de soja épaisse (ici marque Sojabio)
– sel, poivre
La veille, mettre les protéines à réhydrater dans le bouillon de légumes chaud.
Couvrir et laisser reposer toute la nuit.
Les égoutter en veillant à conserver 10 cl du bouillon de trempage.
Les arroser de sauce Worcester, bien malaxer et laisser mariner pendant au moins 2 H.
Égoutter les PST (en réservant la marinade) et les saupoudrer de farine, bien répartir.
Faire chauffer la margarine dans une cocotte.
Y faire revenir l’oignon émincé, l’ail haché et les champignons émincés 5 min à feu doux.
Ajouter la viande végétale farinée et la faire revenir 3 min à feu moyen.
Saler et poivrer.
Dans un bol, mélanger le paprika, le concentré de tomate, le vin, le sucre, la moutarde et la marinade (sauce Worcester).
Verser le mélange dans la cocotte pour déglacer la préparation.
Ajouter les 10 cl de bouillon, goûter pour ajuster l’assaisonnement et faire mijoter à couvert pendant 10 min.
Ajouter la crème végétale, bien mélanger et servir.
Ce plat s’accompagne traditionnellement d’ allumettes de pommes de terre frites, mais la pomme de terre sous toutes ses autres de formes sera parfaite (gratin dauphinois, purée, vapeur, …), et pour le vin, un verre de Ventoux rouge sera idéal.
K.
NB : Il n’est pas toujours facile de trouver les produits spécifiques vegan. C’est pourquoi, on peut dans cette recette remplacer les PST « façon bœuf » (apport visuel et non gustatif) par d’autres PST plus facilement trouvables, comme les protéines de soja gros (marque Markal ou Grillon d’Or, il y en a même chez Grand Frais) qui sont d’une bonne taille, ou même par 400 gr de seitan coupé en morceaux (sauter alors l’étape de trempage).
Si on ne trouve pas non plus de sauce Worcester vegan, il suffit de ne pas faire mariner la viande végétale mais de rajouter 30 ml de bouillon de légumes pour apporter assez de liquide à la sauce, ce sera quand même très bon et gourmand.
Quant à la crème, celle utilisée dans la recette est idéale car elle est lactofermentée (la recette russe originale emploie de la crème aigre) et se lie très bien, sans faire de grumeaux. Néanmoins, on peut la remplacer par de la crème liquide (il faudra juste veiller à ce que la sauce ne soit pas trop liquide), du yaourt de soja (on aura alors le goût fermenté) ou une autre crème végétale (amande ou avoine).

2 réflexions sur “STROGANOV

Un mot à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s