LE POTAGER, OU LA CULTURE VÉGANE PERMANENTE

   Salut !
  Ça fait un bail qu’on n’a pas fait de billet d’humeur sur le blog. Remarquez, depuis quelques mois, nous publions généralement beaucoup moins que fut un temps. Y a-t-il une bonne raison à cela ? Eh bien, bonne on ne sait pas mais la raison la voilà : depuis août 2020 nous avons « travaillé » à concrétiser un projet de déménagement — le choix d’un changement de vie mûrement réfléchi depuis plus de 15 ans ! Du coup, bah vous ne nous verrez plus aux vegan places parisiennes, aux marches contre les abattoirs partant de la place de la République, aux Veggie Pride à Stalingrad et… wait : c’est pas très vrai. Pour la plupart vous nous avez croisé.e.s sans nous voir, vu qu’on ne s’affiche pas. Donc vous ne nous croiserez plus sans nous voir, notre changement de vie signifiant que l’on va — encore moins qu’avant, c’est dire ! — « courir partout ». Pour celleux qui l’ignoraient, nous avons vécu ensemble dans la banlieue est de Paris durant 21 ans, et nous sommes depuis quelques semaines installé.e.s en Bourgogne. Ce « retour aux sources », c’est celui de notre exode urbain dans le but d’épouser pleinement la vie simple que nous avons toujours menée. Nous n’appliquerons ni décroissance ni autonomisme ou survivalisme car nous avons un crédo bien moins égo-typique et n’aspirons qu’à occuper en ce bas-monde une place humble, comme qui dirait discrète, et c’est avec l’enthousiasme des gens réalistes (ni optimistes, ni pessimistes quoi), que nous commençons à mettre en œuvre la voltairienne devise — et cette fois-ci très littéralement : Il faut savoir cultiver notre jardin. C’est aussi plus exactement au potager que nous travaillons désormais. Bien entendu, nous ne délaissons pas notre grand intérêt pour les arts comme la littérature, la peinture ou la musique, et la défense de la cause animale, mais quel ravissement que de voir pousser nos légumes après avoir bien greliné, bêché, biné, butté, semé, arrosé, paillé, composté, etc.
   Comme rien ne se passe vraiment jamais comme prévu, ce changement de vie aura connu quelques aléas, avec au premier chef les inconvénients d’être reconfiné.e.s en plein dans nos recherches. Quand on pense que le coronavirus est dû à l’exploitation animale et qu’on est véganes, on a parfois été bien frustré.e.s par la situation. Mais dans ce monde où le climat également est en grand changement, il faut relativiser et profiter du bien qu’on peut encore en tirer tout en sachant qu’il ne doit rien à l’usage d’autrui, non-humain.e.s ou humain.e.s. Bref, après le poids des mots le choc des photos. Nous voulions, pour remercier tou.te.s celleux qui ont la gentillesse de nous suivre depuis plus de 6 ans sur le blog pour certain.e.s d’entre vous, vous donner de terre-à-terre et bonnes nouvelles comme… nos premières pommes de terre. Ce n’est pas à proprement parler de la permaculture parce qu’on n’a pas encore étudié toute la méthodologie, toutefois c’est 100% naturel et surtout 100% végane. Et les escargots de Bourgogne peuvent à nos côtés vivre tranquilles.
Bien à vous,
K&M

P1020352

P1020351

P1020337

P1020343

P1020335

P1020339

P1020346

P1020338

P1020340

P1020341

P1020361

P1020354

6 réflexions sur “LE POTAGER, OU LA CULTURE VÉGANE PERMANENTE

  1. bravo ! et quel beau jardin !!!!
    ici, dans cette nouvelle maison les oiseaux se régalent de … tout !! il y a tellement d’arbres fruitiers mais je vous rassure, ils mangent aussi les fraises ! malgré le filet et un bricolage, ça ne les arrête pas ! ce sont de fins gourmets!!
    à très vite dans vos nouvelles aventures alors !♥

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, c’est très gentil. Oui, on est un peu frustrés pour les fraises, ils réussissent toujours à les manger quand elles sont bien rouges et savoureuses, mais tellement heureux de voir les oiseaux bien chez nous. Bonne journée.

      J'aime

Un mot à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s