LETTRE AU MONDE — MEILLEURS VŒUX 2021

     Cher-e-s tou-te-s,
   Le maître-mot de l’année qui vient de s’achever c’est : Zoonose(s). Car il ne faut pas se leurrer. Le coronavirus n’est qu’un phénomène très visible d’une réalité que l’ensemble de notre civilisation continue d’ignorer sciemment : celle de l’exploitation animale à tous les niveaux. Il est bon de rappeler que toutes les maladies humaines sont apparues avec « l’invention » de l’élevage. Qu’est-ce qui a décimé les peuples d’Amérique Centrale après l’arrivée de Christophe Colomb plus que l’épée et le mousquet ? Les maladies qu’on avait en Europe et emmenées avec soi à bord des navires. Les améridien-ne-s n’y étaient pas immunisé-e-s. Eh oui : ils chassaient ponctuellement […], mais ne connaissaient pas la promiscuité de la domestication des animaux. La CoVid ? Une opportunité de réflexion collective qui n’a pas eu lieu, tellement il est plus simple d’élaborer des théories stupides du complot, …d’avoir des pensées magiques et suivre des gourous,  de continuer à consommer de la chair animale, du foie gras aux fêtes, et de s’en torcher le cul avec du papier toilette (si on avait été le plus rapide dans les rayons du supermarché)…
   Pour le coup, 2020 aura été une année noire pour l’éthique animale, puisque confiné-e-s, nous n’avons pas pu faire de marches, de conférences, le travail des associations a été rendu très difficile, ce fut une perte de temps énorme par rapport au trop peu que l’on parvenait déjà à faire pour les animaux. Aux ennemi-e-s de la cause animale, sachez qu’on n’oublie pas la cause humaine et qu’on sait tout le malheur pour des millions d’entre-nous ayant découlé de cette « crise ».  Et l’on compatit.
Lire la suite

TOFU EN PAPILLOTE DE CHOU ET SA SAUCE CRÉMEUSE À LA MOUTARDE

 

 
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES):
Pour les papillotes :
– 400 g de tofu nature (bien ferme)
– 1 petit chou vert
– 1 navet coupé en petits cubes
– 1 carotte coupée en petits cubes
– 1 petit oignon coupé en petits cubes
– 4 gousses d’ail fumée émincées
– 20 baies de genièvre
– 1 clou de girofle
– 1 feuille de laurier
– 1 CC de thym
– 2 CS d’huile d’olive
– 50 ml de vin blanc
– 30 cl de bouillon de légumes + 50 ml
– sel, poivre
Pour la sauce :
– 1 échalote émincée
– 1 CS d’huile d’olive
– 50 ml de vin blanc
– 1 CC bombée de farine
– 1 généreuse CS de moutarde
– 40 cl de crème de soja (pas trop liquide)
– sel, poivre
Lire la suite

PANNA COTTA D’HIVER

 

Un dessert de fêtes très gourmand et léger qui finira parfaitement le repas de Noël, aussi riche soit-il !
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES):
– 40 cl de crème de soja
– 30 g de sucre blond
– 50 g de purée d’amandes
– le zeste d’une orange
– 2 g d’agar-agar
– 6 à 8 belles CS de crème de marrons

Lire la suite

POÊLÉE DE CHAMPIGNONS À LA CRÈME D’AIL

Une recette simple et raffinée, idéale pour vos menus de fêtes.
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES EN ENTRÉE OU 2 PERSONNES EN PLAT):
Pour la crème d’ail :
– 8 grosses gousses d’ail
– 25 cl de crème de soja
– 1 brin de thym
– sel, poivre
Pour la poêlée de champignons :
– 400 g de champignons (ceux que vous préférez, ici champignons de Paris émincés et chanterelles)
– 2 CS d’huile d’olive
– 2 CS de persil haché
– 25 ml de vin blanc
– sel, poivre

Lire la suite

TOFU DUGLÉRÉ

TOFU DUGLÉRÉ

 

« C’est en regardant un documentaire sur Gustave Escoffier, père de la gastronomie française « moderne », que nous avons eu l’envie de proposer certaines de ses recettes en version totalement végétale. Et qui sait ? Peut-être qu’aujourd’hui, lui aussi, serait escoffièrement végane, on peut rêver... »

INGRÉDIENTS (POUR 2 PERSONNES) :
– 250 g de tofu nature bien égoutté et détaillé en 4 morceaux
– 2 tomates pelées, épépinées et hachées
– 2 échalotes finement hachées
– une petite poignée de persil ciselé
– 25 ml de bouillon de légumes additionné d’1 CC d’algues en paillettes
– 12 cl de vin blanc
– 1 CS de crème de soja
– 50 g de margarine
– trait de jus de citron
– sel, poivre

Lire la suite

SIDÉRALE BARBAQUE — CRITIQUE DU LIVRE « VIANDE » DE NOËLLE MICHEL — NOIR POLAR AUX CONFINS DU SPÉCISME

CRITIQUE DU LIVRE « VIANDE » DE NOËLLE MICHEL — NOIR POLAR AUX CONFINS DU SPÉCISME

 

« Il s’arrêta à l’ombre d’un magasin et cligna des yeux. Il regarda dans la devanture. Aperçut de minuscules créatures dans une cage.   Achetez un bébé de Vénus pour votre enfant, conseillait une pancarte.   Il regarda ces petites créatures à tentacules dans les yeux et y lut l’intelligence en même temps qu’une détresse implorante. Il passa son chemin, honteux de ce qu’une espèce était capable de faire subir à une autre »
p.154 in « Frère de la machine » dans Nouvelles 1. 1950 – 1953, Richard Matheson

 

« Elle transpirait là, la magie humaine, dans ces bras tendus, dans ce regard implorant, dans ces mamelles arrogantes, dans ces jambes écartées, dans ce ventre offert.   Il lui fallait maintenant sceller sa réconciliation avec son monde. »
p.477 in Les fables de l’Humpur, Pierre Bordage (1999)

 

« Les innocents, ça n’existe pas. Par contre, il existe différents degrés de responsabilité. »
in Millénium, Tome 2 : « La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette » Stieg Larsson (2006)

 

 

   Ouverture du roman Viande : une femme enceinte est séquestrée et torturée. Nous sommes dans un pur thriller, tout du moins à ce moment-là du récit.

   « J’aperçois mon reflet dans les verres de ses lunettes carrées : une montagne de chair blême et flasque, presque impossible à bouger. » (p.9)
   Viande s’avère  être le dernier morceau de bidoche que nous avons dû avaler, invité-e-s par Noëlle Michel, l’écrivaine à qui l’on doit cette rata-là, à la recevoir et la déguster de la première à la dernière bouchée, comprenez : du premier au dernier mot. Et il faut bien reconnaître que c’est avec délectation que nous nous sommes réimprovisé-e-s sarcophages pour engloutir toute cette nouvelle cuisine. Eh bien nous nous sommes plutôt régalé-e-s. Viande est de ce genre de littérature de résistance qu’on ne lâche que lorsque tout est consommé, encore qu’il faille certainement un certain temps pour en faire la digestion. En effet, menée de plus en plus tambour battant, cette histoire ne laisse pas indemne par sa force à vous projeter tant dans la peau de ses personnages que dans la peau de… oh la ! attendez, wait a minute, on ne va pas vous donner toute la recette comme ça. Bon alors, une femme enceinte, de la torture, c’est quoi ce pitch ? À quelle sauce en tant que lecteur-ice-s, Noëlle Michel compte-t-elle nous assaisonner ? Lire la suite

BORDEAUX CHÂTEAU CAZEAU — 2019

   Voici un vin de bordeaux à moins de 6€ qu’on trouve chez Carrefour et qui, c’est assez rare pour les vins de cette région pour le moment, est vegan.
   Que nous dit le site de ce vignoble ? Que ce vin offre des bouquet de fruits rouge et fleure bon les arômes d’avoine et de mocha. Une fiche en anglais vous en dit plus en cliquant ici.
Bonne dégustation.
K&M

 

BARDOLINO VEGAN — LA CORTE DEL POZZO 2019

   Déniché dans un magasin bio Natureo, ce vin italien Bardolino ravira vos papilles pour accompagner vos lasagnes végétales ou vos tagliatelles, quoi ? — oui même de simples spaghetti à l’ail ou à la sauce tomate. C’est un vin aux arômes floraux qui se boit jeune. Il coûte en France un peu moins de 11€. On l’apprécie beaucoup.
   Quelques infos supplémentaires sur le site de Fasoli Gino.
K&M

PANCAKES FLUFFY AUX MYRTILLES

INGRÉDIENTS (POUR 8/10 PANCAKES) :
Ingrédients secs :
– 200 g de farine T55
– 30 g de poudre Imperial
– 1 à 2 CS de sucre brun (selon les goûts)
– 1 sachet de poudre à lever
– 1 pincée de sel
Ingrédients humides :
– 290 g de lait de soja
– 50 g de beurre de cacahuètes crunchy (avec des morceaux)
Garniture :
– 100 g de myrtilles surgelées Lire la suite