ON N’A PAS TOUS LES JOURS 20 ANS — RESPECTONS : UNE SUPER ASSOCIATION

C’est un chimpanzé
Au zoo d’Anvers
Qui meurt à moitié
Qui meurt à l’envers
Qui donn’rait ses pieds
Pour un revolver
in La Mélancolie – Ferré 64 – Léo Ferré (1964)

 

 

   Hier 21 octobre nous nous sommes rendus à Créteil dans une MJC lors de la journée de célébration des 20 ans d’existence de l’association Respectons, fondée par Patrick Sacco. L’association fait tout son possible pour sauver des animaux signalés en détresse ou subissant toutes formes de maltraitance.
(photo de Johann Rousselot)
   Autour du fondateur de Respectons, les bénévoles, les adhérents et les curieux comme nous ont pu voir des films sur les projets et actions menés par l’association. C’est ainsi que nous avons découvert le refuge Oaza en Serbie, qui recueille pas moins de 500 chiens sur les vastes terres escarpées et ombragées autour d’une vieille maison, où les chiens vivent une semi-liberté, avec une équipe de gens formidables pour s’occuper d’eux, les nourrir, les soigner, etc.

   Patrick Sacco qui, il faut le rappeler, a été dans les années 80 l’activiste clandestin qui a lancé l’opération Greystoke (voir l’article de Luce Lapin) qui a permis de sauver 17 babouins d’un centre du CNRS où ces animaux subissaient des expérimentations en laboratoire, avait aussi tenu à faire une table ronde pour que tout le monde puisse échanger autour des questions de notre rapport à l’animal.

Lire la suite

Publicités

TRAJECTIONS — COMMENTAIRES À L’ESSAI « DES ANIMAUX SUR LA TERRE » DE CÉDRIC STOLZ — UN LIVRE ANIMALISTE FONDAMENTAL POUR LE DEVENIR HUMAIN

COMMENTAIRES À L’ESSAI « DES ANIMAUX SUR LA TERRE » DE CÉDRIC STOLZ — UN LIVRE ANIMALISTE FONDAMENTAL POUR LE DEVENIR HUMAIN

 

 

« […] les vraies questions éthiques sont un genre de questions pratiques, et les questions pratiques ne comprennent pas seulement des valuations, mais aussi un mélange complexe de croyances philosophiques, religieuses et factuelles. »
p.117 in L’Ethique sans l’Ontologie — Hilary Putnam

 

« Un droit naturel est inaliénable ; il précède l’état social, ne doit rien aux acquis historiques ou politiques. » […] « Dans la perspective du droit naturel, c’est bien d’ontologie qu’il est question. »
p.53 & p.55 in Le Droit animalier — Jean-Pierre Marguénaud, Florence Burgat, Jacques Leroy

 

« Y’a-t-il quelque chose de plus dégoûtant que la sentimentalité envers les plantes et les animaux, de la part d’une créature qui, dès l’origine, a vécu au milieu d’eux comme leur ennemi le plus acharné et qui, finalement, prétend auprès de ses victimes affaiblies et mutilées à la délicatesse du sentiment ! Devant cette sorte de « nature », le sérieux convient d’abord à l’homme, si c’est un homme qui pense. »
p.193 in Inventer le commun des hommes — Antonio Negri

 

 

   D’emblée dire que nous sommes ô combien en accord avec l’auteur de Des Animaux sur la Terre Cédric Stolz ! — aussi profitons-nous de cette introduction pour revitaliser à demi le chat de Schrödinger en passant.
   Quoi ? Qui parmi les animalistes ne le ferait pas ? La question n’est plus de savoir si le chat est vivant ou mort dans son piège quantique empoisonné, mais bel et bien s’il est juste de continuer les expériences sur les animaux et autres usages variés qu’on fait d’eux, et de manière plus générale de vivre aux dépens de cette planète considérée en tant que biotope soit : également en tant que vivante construction dont nous dépendons ? Vous connaissez le dicton à propos de la branche sur laquelle on est assis, on ne va pas vous faire un dessin.
   Cette question de l’urgence à stopper de produire de la souffrance et de la désolation pourrait sembler buter sur l’argument massue d’un scepticisme pragmatique disant que rien n’a de valeur en soi au fond, ne serait-ce qu’à cause de l’impermanence de toute chose et qu’alors à quoi bon. Mais c’est en vertu de cette liberté ontologique, et plus encore « bio-ontologique » propose-t-on, que Cédric Stolz, enseignant en philosophie et militant de la cause animale, raisonne en faveur d’une compréhension de ce qui est dans sa multi-dimensionnalité et la plasticité (Gestalt) de son agencement, ce qu’il désigne comme le relationnel, comme savoir propre à donner du sens, de la valeur. C’est de ce qui est justement, et plus encore de l’être étant, et des étant-vivants, que traite l’ouvrage de Cédric Stolz Des Animaux sur la Terre paru ce mois d’octobre aux éditions de L’Harmattan. Lire la suite

CÔTES DU RHÔNE VILLAGES — VISAN DOMAINE LE GARRIGON 2015

   Nous avons récemment dégusté le Côtes du Rhône Villages Visan Le Garrigon du domaine du même nom dont nous vous avions déjà présenté le vin de Daniel Couston. C’est une autre agréable surprise que ce vin de la Vallée du Rhône du côté méridional, labellisé Vegan.  Nous l’avons bu pour accompagner une salade de tomates avec de la Smokey Risella, et ça a été l’occasion de découvrir La Vieille Croûte, une des variétés de fromages vegan de l’entreprise La Petite Frawmagerie Végétale, une entreprise très clairement animée du désir de proposer de bons produits sans souffrance animale. Le tout se mariait très bien ! Une partie de ce vin nous a servi pour réaliser la bolognaise de nos lasagnes et c’était parfait. Vin trouvé dans notre Biocoop.
 
   Et pour visiter le site frawmager, cliquez sur le joli logo :
   K&M

« GUIDE DU VEGAN EN FRANCE » DU PETIT FUTÉ — PETIT FOUTAGE DE GUIDE

« GUIDE DU VEGAN EN FRANCE » DU PETIT FUTÉ — PETIT FOUTAGE DE GUIDE

 

 

« Merci pour votre promptitude à trouver des incohérences dans mon travail, mais si vous y aviez cherché mes idées au lieu d’y chercher mes incohérences vous auriez trouvé réponse à vos questions dans le chapitre incriminé. »
Michel Onfray en réponse à notre article Le crypto-véganisme de Michel Onfray, simili-philosophe pourfendeur des incohérences d’autrui, qui n’aime pas qu’on traque les siennes.

 

 

« Bref, le Petit Futé Guide du Végan en France répondra à vos questions et vos attentes pour vivre votre véganisme en toute sérénité. » (citation ici)

 

 

 

   « Approchez m’sieurs-dames, on a de la polémique à revendre, toute fraîche du jour ! Vous en prendrez bien un peu, un p’tit morceau ? C’est qu’ça anime la polémique, ça fait jazzer, ça rend visible. Laissez-vous tentez, allez… juste un peu quoi ! »
   Eh non ; encore une fois pas de polémique  sur ce blog (on sait, on n’est pas dans le mouv’), enfin pas vraiment. On a pris le parti ici de ne pas critiquer de manière frontale les initiatives qui allaient dans le sens du véganisme, même si parfois ça nous a démangé quelque peu : pas assez d’éthique, trop commercial, les vins biodynamiques c’est pas vegan,  le « hum ça sent l’arnaque » …mais bon, cette fois-ci notre modeste blog ne risquant pas de faire couler les Nouvelles Éditions de l’Université, on n’hésite pas, on balance. Cette semaine est sorti le Petit Futé Guide du Vegan en  France. On l’attendait celui-là, on chantait déjà « on a notre Petit Futé, on a notre Petit Futé » (à la Wayne’s World quand les mecs ramassent 5000 dollars), on fanfaronnait quoi, une institution depuis 1976, c’est pas rien ça pour le véganisme, hein ? Bon il est sorti dans la collection « Guides thématiques » de l’éditeur, c’est-à-dire au même titre que le Guide de la fin de vie et le Guide des parcs animaliers, … mais ça y est « on a notre Petit Futé, on a notre Petit Futé ! » Lire la suite

VEGGIE PRIDE 2017 — VIDEO & NO COMMENT

  
   Pour changer on ne vous donne rien à lire, mais juste à voir, ce petit montage maison de quelques moments du samedi 6 octobre à la Veggie Pride pour sa 17ème édition. C’était l’occasion pour nous de recroiser de belles âmes et de faire la connaissance d’autres personnes formidables.
   Allez, trêve de mots, (vegan) place à la vidéo !
   K&M

BOULETTES MEXICAINES AU CŒUR TENDRE

INGRÉDIENTS (POUR 18 A 20 BOULETTES) :
Pour les boulettes :
– 400 g de haricots noirs en boîte (une fois égouttés)
– 100 g de flocons d’avoine
– 1 oignon moyen émincé finement
– 1 CS de paprika en poudre
– 1 CS de cumin en poudre
– 1 CS d’ail en poudre
– 3 CS de coriandre fraîche hachée
– le zeste d’1/4 de citron vert
– 1 CC de sel (à ajuster en fonction des haricots en boîte qui sont déjà salés)
– 1 avocat moyen détaillé en 18/20 cubes
– un peu de farine
– huile pour la cuisson
Pour la sauce :
– 2 petites tomates en morceaux
– 1/4 d’oignon moyen en morceaux
– le jus d’1/2 citron vert
– 2 poignée de coriandre fraîche
– 1 petit piment rouge
– 1 CS de sucre brun clair
– 3 CS d’huile d’olive
– sel

Lire la suite

CHÂTEAU LES HAUTS D’AGLAN 2011 — CAHORS AOC

    Dès fois qu’il existerait un guide des vins vegan indiquant où trouver les vins proposés, à quels prix et exempt, bien entendu, de biodynamie car la biodynamie ça n’est pas vegan (combien de fois faudra-t-il le répéter ?!), on pourrait trouver chez Biocoop tout comme nous un Cahors 2011 (pour moins de 9€), ici ce Château Les Hauts D’Aglan produit par Isabelle Rey-Auriat dans le Lot. Pas de site internet visiblement, mais madame la vigneronne est facile à trouver sur la toile car sa propriété en agriculture biologique depuis 1994, produisant une gamme de vins de Cahors traditionnels sans élevage en fût a très bonne réputation. Toute la production est aussi certifiée Vegan avec pour objectif de proposer des vins fins, élégants et francs.
   Le Cahors AOC est un cépage côt N (appelé aussi malbec ou auxerrois).

CHÂTEAU LES HAUTS D’AGLAN
Isabelle Rey-Auriat
46700 Soturac
France
Tél. +33 0565365202
email : isabelle.auriat@terre-net.fr