FALAFELS INDIAN STYLE

Une recette de falafels qui change, avec des lentilles corail en lieu et place des pois chiches, du curry et une petite sauce toute douce parfumée à l’huile de coco. Bien sûr on peut faire soit les falafels, soit la sauce, mais ce serait se priver d’une association parfaitement équilibrée.
INGRÉDIENTS (POUR UNE VINGTAINE DE PIÈCES) :
POUR LES FALAFELS :
– 250 g de lentilles corail sèches
– 30 g de coriandre fraîche
– 1 gousse d’ail
– 3 CS de curry en poudre
– 5 CS de noix de coco râpée
– 1 CC de sel
– 1 CC de bicarbonate de soude
– huile pour friture (ici huile de tournesol)
POUR LA SAUCE COCO :
– 100 ml de crème de soja à température ambiante
– 3 CC de jus de citron vert
– 2 CS d’huile de coco fondue
– 1 belle CS de coriandre fraîche hachée
– sel Lire la suite
Publicités

TARTE FRAMBOISE MERINGUÉE À LA ROSE

   Ah ! une p’tite recette au jus de pois chiches, ça faisait longtemps !
   J’ai donc repris ma recette de pâte sablée préférée, une pâte TRÈS généreuse qui est bonne, même nature, l’ai garnie d’un curd à la framboise surmonté d’une meringue française crue à la rose légèrement caramélisée au chalumeau. Eh bien c’était drôlement gourmand. Pour le jus de pois chiches j’ai utilisé une boîte de pois chiches Leader Price et ça a parfaitement marché. Néanmoins, je conseille de garnir la tarte de meringue pas plus de 4 heures avant de la servir (en la conservant au frais), en effet au-delà, elle restera tout à fait correcte mais aura perdu en volume et en crémeux. J’ai investi aussi dans un petit pot de crème de tartre qui me semble un peu plus efficace que le jus de citron ou le vinaigre pour serrer les blancs. Maintenant au niveau de mon batteur, ce n’est pas du tout du matériel de pro, mais j’utilise l’accessoire « fouet » de mon mixeur-plongeur… Si vous n’avez pas de chalumeau, n’essayez pas de faire dorer la meringue au four au risque de vous retrouver avec un truc tout liquide. Servez-là telle quelle, elle en sera aussi réussie.

Lire la suite

BIEN AIMÉES PST DE LOUIS XVG

Adaptation végétale d’une recette royale[1].
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES) :
– 100 g de médaillons de protéines de soja texturé
– 500 ml de bouillon de légumes
– 2 CS d’huile d’olive
– 60 g de margarine végétale (ici Saint-Hubert bio sans huile de palme)
– 2 échalotes hachées
– 2 tomates ébouillantées, pelées et épépinées
– 1 beau bouquet de basilic frais
– 2 CS de crème de soja
– sel et poivre Lire la suite

LE ROI DU « C’ÉTAIT QU’À CHIER » C’EST DIGARD ! — SUR L’IMPAYABLE « L’ANIMALISME EST UN ANTI-HUMANISME » DE J.-P. DIGARD (D’AILLEURS ON L’A PAS PAYÉ)

SUR L’IMPAYABLE « L’ANIMALISME EST UN ANTI-HUMANISME » DE J.-P. DIGARD

 

 

« La défense des animaux ne peut pas être placée au-dessus de toute autre considération, y compris celle d’une alimentation équilibrée. Plus largement, tout ceci va finir par remettre en cause la place de l’homme dans l’univers telle que nous l’avaient léguée les Lumières.»
Jean-Pierre Digard au journal La Croix (14/04/2015)

 

 

« Quelquefois, ils ouvraient un livre, et le refermaient ; à quoi bon ? »
in Bouvard et Pécuchet – Gustave Flaubert (1881)

 

 

« C’est peut-être ce qu’on aurait dû faire. »
K&M

 

 

   Certain-e-s vous diront que K&M sont un peu maso mais qu’ils peuvent vous éviter de faire de malencontreux achats. Cette fois-ci nous nous sommes « payé » le luxe suprême avec cette lecture cauchemardesque, comme dit Thomas Lepeltier : L’animalisme est un anti-humanisme de Jean-Pierre Digard. On pensait bien être en terrain connu, ayant lu livres et/ ou articles de nos très chers intellectuels carnivores mais là… he digs, he digs, y creuse si profond le dit-gars qu’à la fin you rince, you rince – enfin bon à la fin c’est toi qu’es rincé-e. Bref, Jean-Pierre Digard nous a donné tout naturellement le ton de cet article. On va essayer d’être à la hauteur, bien perchés, quoi qu’il sera difficile de faire autant dans l’approximation et d’être à ce point de mauvaise foi. Quoi que… on y va ? Mais si, allez viens… causons un peu.

Lire la suite

CHAKCHOUKICHE

INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES EN ENTRÉE OU 2 PERSONNES EN PLAT) :
Pour la pâte brisée :
– 150 g de farine T65
– 50 g d’huile végétale neutre (ici huile de tournesol bio désodorisée)
– 20 g d’eau mélangés à 20 g de lait de soja
– 1 pincée de sel
Pour la migaine végétale (appareil à quiche) :
– 200 g de tofu soyeux
– 30 g de purée de sésame blanc
– 10 g de fécule de maïs
– 2 cl de lait de soja
– 2 g de sel noir Kala-Namak
– 1/2 CC de curcuma en poudre
Pour la chakchouka :
– 2 CS d’huile d’olive
– 1 oignon moyen émincé
– l’équivalent d’1 poivron (ici 1/2 vert et 1/2 rouge) grillé, pelé et découpé en lanières
– 1 tomate coupée en cubes
– 1/2 CC de cumin en poudre
– 1/2 CC de harissa
– 1 gousse d’ail émincée
– 1 belle CS de coriandre fraîche hachée
– sel Lire la suite

WOLFF ÉMEUTIER — SUR L’ILLUSOIRE CONSERVATISME DES « TROIS UTOPIES CONTEMPORAINES » D’UN PROFESSEUR À LA RETRAITE

SUR L’ILLUSOIRE CONSERVATISME DES « TROIS UTOPIES CONTEMPORAINES »

 

 

« […] manger et ravager se révèlent parfois des synonymes. C’est une question de point de vue, de conflit d’intérêts. »
Ivana Adaïm Makak in Les Limites du vivant (collectif), p.116

 

« Mais qui nous dit que l’être et la valeur doivent nécessairement être au service des besoins et des exigences de commodité d’un « entendement » qui schématisent en vue de fins pragmatiques ? »
Max Sheller, Nature et formes de la sympathie, p.343

 

« […] que me vaut mon humaine condition si je ne suis pas capable d’en appliquer les prérogatives et les devoirs, c’est-à-dire la connaissance du mal. »
Jane Sautière, Mort d’un cheval dans les bras de sa mère, p.141

 

 

   Utopistes bonjour !

 

   Plutôt que recenser le livre de ce traître de Mauricio Garcia Pereira, vil pleutre qui s’émeut pour quelques milliers de veaux pas finis extirpés in utero des corps pendus de leurs mères dans les abattoirs (Ma vie toute crue chez Plon, 2018) — on a voulu changer de son de cloche et aller voir ce qui se dit dans le chaud terrier de la rue d’Ulm où l’on peut encore sévir — pardon : enseigner, lorsque l’âge de la retraite a sonné et qu’un acte de présence à distance s’appelle un « éméritat ». Émérite des tartes à la crème de soja dans la g***** oui !
   Bref. Ce qui nous intéressera dans ce triple essai de Francis Wolff, professeur spécialiste de philosophie ancienne et non d’éthologie, de biologie ou de droit (vous saurez dans une prochaine diatribe pourquoi on dit ça), ce sera par-dessus tout sa vision de l’animalisme tel qu’il le donne à penser à son crédule lectorat en faisant de son mieux pour discréditer le mouvement de la libération animale. Wolff animali lupus est les gars, tenez-vous le pour dit ! C’est un désenchanteur et il rôde le spécimen ; …attention : sous les moustaches les crocs !

Lire la suite

MOUHALABIEH ROSE FRAMBOISE

Pour une deuxième fois, un dessert 100% cruelty, gluten & fat free et qui fait sentir très bon de la bouche.
Ma version du flan libanais traditionnellement proposé à la fleur d’oranger.
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES) :
Pour le flan :
– 600 ml de lait d’amandes
– 45 g de fécule de maïs
– 50 g de sucre blond
– 1 CC de rose en poudre
(on peut réaliser la recette avec de l’eau de rose, les proportions sont donc de 560 ml de lait d’amandes et de 40 ml d’eau de rose, le reste est inchangé)
Pour la gelée de framboise :
– 90 g de confiture de framboises
– 2 CS d’eau
– 1/4 de CC d’agar agar
Pour le décor :
– quelques amandes émondées concassées Lire la suite