UNE SAISON EN COURGETTE : CARBONARA D’ÉTÉ

Carbonara d'été
INGRÉDIENTS : (POUR 2 PERSONNES) :
– 600 g de courgettes (pas trop grosses)
– 1 oignon
– 100 g de tofu fumé
– 3 CS d’huile d’olive
– 20 cl de vin blanc
– 80 g de crème de soja épaisse
– sel, poivre
Lire la suite

UNE SAISON EN COURGETTE : LES PETITS FARCIS

Les petis farcis
INGRÉDIENTS (POUR 2 À 3 PERSONNES) :
– 6 petites courgettes rondes (environ 1,3 kg)
– 70 g de tomates séchées
– 1/2 oignon
– 1 gousse d’ail
– 3 tranches de pain de mie complet
– 2 CS d’herbes fraîches (thym, origan, romarin) ou d’herbes de Provence
– 2 CS d’huile d’olive
– sel, poivre
– un peu de fromage végétal râpé (facultatif) Lire la suite

UNE SAISON EN ORTIE : LA QUICHE.

Quiche aux orties
INGRÉDIENTS :
– 80 g d’orties lavées et hachées (jeunes pousses et premières feuilles : les plus tendres)
– 2 oignons moyens émincés
– 40 g de margarine
– 100 ml de vin blanc
– 250 g de crème de soja
– 35 g de fécule de maïs
– 35 g de levure maltée
– 1 pâte brisée maison ou du commerce
– sel, poivre

Lire la suite

UNE SAISON EN ORTIE : LA SOUPE.

Nous avons maintenant un jardin.
Il y a beaucoup à faire en matière de potager mais nous avons la chance d’être les heureux propriétaires de noisetiers et… d’orties.
Nous avons récemment planté des pommes de terre qui commencent à feuiller du germe (non ce n’est pas une expression salace, même si c’est vrai que c’est le printemps !) et des petits oignons (non plus).
J’ ai donc fait cette recette de soupe pour pouvoir assembler ces quatre ingrédients qui bientôt proviendront tous de notre jardin.
Et puis comme je suis lancée, je vous proposerai d’autres déclinaisons autour cette urticacée, cette mauvaise herbe, tout bas, loin du jour qui murmure : Amour ! (Merci Victor.)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pensez à cueillir les orties le matin à la fraîche.
Effeuillez les tiges, lavez les feuilles, les égoutter (avec des gants) et réservez-les au frigo, vous pourrez les conserver quelques jours et faire ainsi plusieurs recettes.
soupe à l'ortie
INGRÉDIENTS (POUR 6 PERSONNES) :
– 150 g de feuilles d’orties fraîches bien lavées
– 2 belles pommes de terre (600 g)
– 1 oignon moyen
– 60 g de noisettes
– 3 CS d’huile d’olive
– 1 cube de bouillon de légumes
– 50 ml de crème de soja + un peu pour le service
– sel, poivre

Lire la suite

TOFU EN PAPILLOTE DE CHOU ET SA SAUCE CRÉMEUSE À LA MOUTARDE

 

 
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES):
Pour les papillotes :
– 400 g de tofu nature (bien ferme)
– 1 petit chou vert
– 1 navet coupé en petits cubes
– 1 carotte coupée en petits cubes
– 1 petit oignon coupé en petits cubes
– 4 gousses d’ail fumée émincées
– 20 baies de genièvre
– 1 clou de girofle
– 1 feuille de laurier
– 1 CC de thym
– 2 CS d’huile d’olive
– 50 ml de vin blanc
– 30 cl de bouillon de légumes + 50 ml
– sel, poivre
Pour la sauce :
– 1 échalote émincée
– 1 CS d’huile d’olive
– 50 ml de vin blanc
– 1 CC bombée de farine
– 1 généreuse CS de moutarde
– 40 cl de crème de soja (pas trop liquide)
– sel, poivre
Lire la suite

POÊLÉE DE CHAMPIGNONS À LA CRÈME D’AIL

Une recette simple et raffinée, idéale pour vos menus de fêtes.
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES EN ENTRÉE OU 2 PERSONNES EN PLAT):
Pour la crème d’ail :
– 8 grosses gousses d’ail
– 25 cl de crème de soja
– 1 brin de thym
– sel, poivre
Pour la poêlée de champignons :
– 400 g de champignons (ceux que vous préférez, ici champignons de Paris émincés et chanterelles)
– 2 CS d’huile d’olive
– 2 CS de persil haché
– 25 ml de vin blanc
– sel, poivre

Lire la suite

TOFU DUGLÉRÉ

TOFU DUGLÉRÉ

 

« C’est en regardant un documentaire sur Gustave Escoffier, père de la gastronomie française « moderne », que nous avons eu l’envie de proposer certaines de ses recettes en version totalement végétale. Et qui sait ? Peut-être qu’aujourd’hui, lui aussi, serait escoffièrement végane, on peut rêver... »

INGRÉDIENTS (POUR 2 PERSONNES) :
– 250 g de tofu nature bien égoutté et détaillé en 4 morceaux
– 2 tomates pelées, épépinées et hachées
– 2 échalotes finement hachées
– une petite poignée de persil ciselé
– 25 ml de bouillon de légumes additionné d’1 CC d’algues en paillettes
– 12 cl de vin blanc
– 1 CS de crème de soja
– 50 g de margarine
– trait de jus de citron
– sel, poivre

Lire la suite

COULEURS-MANGER

   Nonobstant d’avoir malgré lui multiplié les crises de démence, menaçant de son revolver son ami le docteur Gachet, faisant maintes crises d’hallucinations auditives et visuelles, ce peintre sublime animé donc par la pure folie de peindre – Vincent Van Gogh avait aussi concrètement mangé les couleurs sur sa palette. Notamment, Van Gogh mangeait de la peinture jaune. On savait que c’était toxique et les gens autour de lui lui disaient qu’il était fou de le faire. Seulement voilà : Van Gogh mangeait le jaune car il pensait que ça le rendrait heureux. Il n’empêche, cette vie de folie, combien de générations contemplatives et heureuses, ne serait-ce que le temps de voir ses peintures, aura-t-telle engendrées ?
Il se trouve par ailleurs que Vincent Van Gogh a écrit un jour à quelqu’un : « L’idée moderne de manger un, tout au plus deux plats est certes un progrès et un sain retour à l’antiquité vraie. » Et plus tard, le jeune professeur Görlitz nous éclairera sur cette folie qui n’était peut-être qu’une forme aiguë de sensibilité et une certaine avance sur notre temps, en écrivant : « Il ne mangeait pas de viande, juste un petit morceau le dimanche, et seulement après que notre propriétaire eut longuement insisté. Quatre pommes de terre avec un soupçon de sauce et une bouchée de légumes constituaient son dîner. »
Appréciant l’art de Van Gogh, j’ai souhaité modestement appliquer cet amour de la couleur sous forme d’hommage culinaire que, à en croire les écrits, il n’aurait pas renié. C’est aussi pour moi une façon d’adresser une pensée de plus à mon père qui était un grand admirateur de toujours de Vincent, et qui avait à sa manière parfaitement intégré le style du peintre, comme en témoigne la copie de la célèbre église d’Auvers-sur-Oise ici en arrière plan, que mon père a peint lorsqu’il était adolescent.
INGRÉDIENTS (POUR 4 PERSONNES) :
Pour la purée de vitelottes à l’ail noir :
– 1 kg de pommes de terre Vitelotte
– 4 gousses d’ail noir
– 150 ml de lait d’amandes
– 3 CS d’huile d’olive
– sel, poivre
Pour les légumes rôtis au zaatar :
– 800 g de courgettes (de préférence jaunes, longues et rondes, et blanches)
– 1 poivron jaune
– 1 poivron orange
– 4 mini poivrons jaune et orange
– une quinzaine de fleurs de courgettes
– 8 gousses d’ail violet (avec leur peau)
– 5 CS d’huile de sésame grillé
– 2,5 CS de zaatar
– 1 CC de sel
– poivre
Pour le décor (facultatif) :
– quelques myrtilles
– quelques physalis

Lire la suite

« BŒUF » À LA PROVENÇALE

« BŒUF » À LA PROVENÇALE

 

  « C’est en regardant un documentaire sur Gustave Escoffier, père de la gastronomie française « moderne », que nous avons eu l’envie de proposer certaines de ses recettes en version totalement végétale. Et qui sait ? Peut-être qu’aujourd’hui, lui aussi, serait escoffièrement végane, on peut rêver... »

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES :
– 100 g (poids sec) de protéines de soja texturées façon bœuf réhydratées (ici Vantasticfood)
– 1,2 kilo de tomates bien mûres
– 1 petit bouquet de persil haché
– 1 gousse d’ail hachée
– 5 CS d’huile d’olive
– 30 olives noires
– sel, poivre

Lire la suite