UN NOËL VÉGANE RUSSE – С РОЖДЕСТВОМ ВЕГАН

 

UN NOËL RUSSE
   Noël signe le début de l’hiver, peu après le solstice du même nom, et les bonnes âmes s’enquièrent autant que faire ce peut d’un peu de chaleur supplémentaire, notamment en partageant des repas plus roboratifs à servir tout fumant et emplissant l’atmosphère de senteurs réconfortantes. Hélas pour trop de milliards d’animaux toujours, l’hiver c’est toute l’année, toute l’année c’est l’attente glaciale d’une mort programmée depuis longtemps. Le temps des fêtes a cela, pour celles et ceux qui ne consomment plus les animaux et leurs sous-produits, de frustrant qu’on a envie de partager la joie des lumières et des plats consolants, tandis que ces plats sont synonymes pour la plupart de la mort d’êtres innocents dont la vie ne devrait plus systématiquement être associée à nos prédation et dévoration.
   Cette année nous avons décidé de détourner des plats traditionnels russes. Parce que bon et copieux, bien chaud et goûteux ne signifie pas du tout forcément fait à partir d’animaux. Il y a mieux à faire pour élever nos civilisations, que de continuer à se nourrir d’animaux. C’est franchement ringard à présent. Allez, soyez courageux et lancez-vous dans l’élaboration de ce menu aux saveurs slaves, sibériennes, russkoffs quoi ! Gâtez-vous avec les pirojkis aux champignons avec leur sauce au yaourt de soja et à l’aneth ; faites un effet bœuf à vos convives avec ce succulent stroganov de PST, le paprika, la moutarde, le bouillon de légumes… ; osez autre chose en dessert pour ce roulé au pavot, il y a des raisins de Corinthe, des noix moulues, du citron confit !
   Et surtout, fichez la paix aux animaux et passez, vous le voyez bien, de très belles et gourmandes fêtes (cliquez sur les images pour accéder aux recettes).
   K&M

*

PIROJKIS

 

STROGANOV

 

RULET S MAKOM

*

 

 

SAINTE-DINDE

Sainte-Dinde, 2019
Acrylique et crayon sur toile, 11,5×18
By K.

 

SAINTE-DINDE — EXTRAIT D’UNE LÉGENDE D’ORÉE À LA LIBÉRATION ANIMALE
   « Alors qu’un humain conseillait encore d’attraper ces volatiles pour les transformer en nourriture, contre leur gré il va de soi, et d’en partager la chair cuisinée en guise de chrétienne congrégation dans la plus pure et séculaire tradition du bien obtenu par le mal, un groupe d’entre la foule là réunie s’éleva et clama qu’il n’était plus, comme à l’époque de Jacques de Voragine, de chanter les louanges des martyres, qu’ils ou elles fussent des êtres humains ou des animaux. Et puis le miracle arriva enfin, peut-être à force de répétition, qu’on admît qu’il n’était plus de mise de massacrer à tour de bras les oiseaux comme celui-ci, accroché par les pattes à un treuil, suspendu tête en bas, transbahuté le long d’un macabre circuit pour se voir couper la tête comme on débite des tronçons de bois, vidé de son sang, et le reste du plumage et de l’étripage à l’envi — enfin, en vie… La dinde sauvée, et avec elle tout le règne animal, s’en fut auréolée d’une vive lumière comme qui dirait divine et devint pour des éons une légende, une icône, grâce au geste qu’elle fit lorsqu’elle s’en fut, se retournant vers ses libérateurs, signant l’éternelle armistice d’un sublime V de ses ergots dorés. Elle devint pour toutes et tous, et à tout jamais : Sainte-Dinde. »
K&M

VERMADOR ROUGE — MONASTRELL & PETIT VERDOT — 2019

   C’est chez La Vie Saine que vous pourrez trouver ce vin espagnol, le Vermador, à moins de 8€. Les étiquettes sont sublimes, les vins sont « veganos » et les mélanges de cépages originaux. Ici le monastrell qui tire son nom d’une étymologie proche de « monastère » et aurait donc été développé par des moines, est associé au petit verdot, un cépage longtemps délaissé pour sa maturité tardive et qui connait un regain d’intérêt depuis les années 1980, notamment au Portugal, en Californie ou en Argentine.
K&M

 

SAUVIGNON BLANC — CUVÉE PLAISIR — VINO DE LA TIERRA DE CASTILLA (2019)

   Toujours chez La Vie Saine (voir notre article précédent), nous avons déniché un autre vin bio et VEGAN !!! youpi ! en ce moment on est en veine pour le pinard végane, le hic c’est qu’on risque de devenir plus saoul-e-s que des chasseurs ! Ah ! Spéciale dédicace à Kreezy R, >>> <<<
   Il s’agit d’un sauvignon blanc d’origine espagnole, c’est un cépage jeune qui vous fera sentir des arômes de buis, de genêt, de bourgeon de cassis ou de pamplemousse, tout ça et bien d’autres subtilités. Son potentiel de garde étant en moyenne de 5 années, vous voyez qu’on a le temps et qu’on ne roulera pas tout de suite sous la table.
   Salud !
K&M

LETTRE AU MONDE — MEILLEURS VŒUX 2019

    Chers tou-te-s,
   L’année 2018 aura été un préambule. « À quoi ? » nous direz-vous.
   Selon nous, 2018 aura été un préambule à la contre-attaque du carnisme. Alors qu’on se réjouissait ces dernières années des publications en faveur de la cause animale, émergent depuis peu mais de façon prolifique, des écrits voués à semer le doute, voire carrément vindicatifs — non pas à l’encontre du bien-être animal dont ils vous diront qu’ils s’en préoccupent (quand ils en parlent…) — envers le véganisme et donc, envers tou-te-s les militant-e-s qu’on montre du doigt comme étant des citoyens hors-norme, c’est-à-dire : des terroristes, des hyper-capitalistes, des citadins pollueurs, etc., en somme des personnes qui nuisent à la cause commune. Lire la suite