OH LA VACHE ! : « Envole-moi, loin de cette fatalité qui colle à ma peau. »

« Si considérable qu’elle soit, la différence entre l’esprit de l’homme et celui des animaux les plus élevés n’est certainement qu’une différence de degré, et non d’espèce.»
Charles Darwin — citation en exergue du livre
« There’s no place like home. »
Le magicien d’OZ
« Le devoir, c’est de sentir ce qui est grand, de chérir ce qui est beau,
et non pas d’accepter toutes les conventions de la société,
avec les ignominies qu’elle nous impose. »
Gustave Flaubert — Madame Bovary (1857)
 Oh la vache    Un livre.
   Un dessin de vache en couverture dont on ne sait pas bien si elle saute de joie ou si elle est crucifiée tel un « bœuf écorché » qui aurait retrouvé sa tête et qu’on aurait retourné.
   Un nom, David Duchovny : celui qui a cherché pendant neuf longues années (j’ai regardé la série, et des longueurs il y en avait) sa sœur Samantha enlevée par des extraterrestres.
   De quoi attiser ma curiosité de lectrice et de végane… donc j’ai lu le livre (parce qu’il faut lire les livres). Lire la suite