TUPUNGATO (MENDOZA) — MALBEC — DOMAINE BOUSQUET — 2018

C’est chez Monoprix que vous pourrez trouver ce petit vin bio argentin pour 8,62 Euros. Issu d’un des domaines viticoles bio les plus hauts du monde, ce vin 100% cépage Malbec construit sur la puissance et le fruit accompagnera, entre autre, parfaitement les plats généreux de la cuisine italienne comme des pâtes à la sauce tomate, des lasagnes et même les pizzas.
K&M

UN ROMAN ARGENTIN POUR DEMAIN OU LE MONDE DES ZYGOTOS — À PROPOS DE « LE CŒUR DE DOLI DE GUSTAVO NIELSEN »

UN ROMAN ARGENTIN POUR DEMAIN — À PROPOS DE « LE CŒUR DE DOLI DE GUSTAVO NIELSEN »

 

  « La vie est simplement un moyen pour reproduire l’ADN. »
in Le Gène égoïste de Richard Dawkins — cité en exergue au roman

 

« Nos gènes sont immortels, mais la collection de gènes qui forme chacun de nous est vouée à la disparition. »
R. Dawkins, ibid. p.270

 

« […] toute intelligence créatrice, suffisamment complexe pour concevoir quoi que ce soit, ne vient à exister qu’au terme d’un grand processus d’évolution graduelle. »
in Pour en finir avec Dieu, R. Dawkins, p.39.

 

 

Le Cœur de Doli   Il est des romans d’anticipation, comme El corazón de Doli de l’écrivain cinquantenaire argentin Gustavo Nielsen, qui nous parlent des aujourd’hui qui déchantent plus que des lendemains qui chantent. Si l’action de ce livre se passe en Argentine dans le courant des années 2030 – 2040 environ, et qu’il traite du clonage et des implications de cette technique de « réplication » quant au social au quotidien, il y a en lui, en son cœur, autre chose de douloureux. C’est que ce roman huxleyen, kafkaïen, dickien même, porté par une plume — eh oui — borgésienne également et de qualité, se fait le héraut d’une toute autre réalité que celle, possible parmi les possibles, d’une nouvelle forme d’esclavagisme rendue bientôt réalisable par le clonage et les desiderata de parents en mal de survivre. C’est qu’au risque de l’«entertainment-totalitarisme » du grand eugénisme, précède — et existe déjà — la réalité de la condition animale, grande négativité d’après les Lumières, grande perdante de l’ordre et du progrès socialo-libéralo-positiviste. Où il convient, ô combien, d’y mettre vraiment de l’ordre. Lire la suite