MAZEL TOV (מזל טוב) POUR LES ANIMAUX ! — PETITE ÉTUDE DE « UNE VISION DU VÉGÉTARISME ET DE LA PAIX » D’ABRAHAM ISAAC KOOK

MAZEL TOV (מזל טוב) POUR LES ANIMAUX ! — « UNE VISION DU VÉGÉTARISME ET DE LA PAIX » D’ABRAHAM ISAAC  KOOK

 

« Se potessi […] mi riempirei la casa di tutti gli animali possibili. Farei ogni sforzo non solo per osservarli, ma anche per entrare in comunicazione con loro.[1] »
Primo Levi

 

« Il n’est pas surprenant que tuer des êtres vivants pour s’en nourrir pose aux humains, qu’ils en soient conscients ou non, un problème philosophique que toutes les sociétés ont tenté de résoudre. »
Claude Lévi-Strauss in La leçon de sagesse des vaches folles (1996 [lire])

 

« Il est mentionné en dernier pour les créations et en premier pour les sanctions »
(de l’être humain) par Rabbi Nahman (lire)

 

   On connaissait les travaux de David Chauvet publiés chez la remarquable maison d’édition L’Age d’homme (collection V), tels que Taxer la viande, Une raison de lutter ou Contre la mentaphobie, ou bien encore ses traductions diverses comme celle du livre de Steven M. Wise Tant qu’il y aura des cages, sa thèse de doctorat en 2018 Les animaux face au droit naturel : L’égalité animale par-delà la morale ou ses textes juridiques en langue anglaise sur la question animale (voir ici), etc.
   Dire que nous sommes admiratifs de tout ce travail très qualitatif accompli (dont la liste que nous donnons n’est pas exhaustive) est un euphémisme, et c’est assez dire car l’auteur n’est pas en attente de flatteries. Plus récemment, David Chauvet a réalisé la traduction du travail de Rav Jonathan Rubenstein autour des écrits de Rav  Abraham Isaac Kook : Une vision du végétarisme et de la paix. Au-delà de l’unique approche de la question animale au sein du judaïsme que nous avions abordée ici en traduisant le texte Considérations éthiques sur la mise à mort d’animaux, les pratiques idéales casher, les vues religieuses diverses et athéistes sur le végétarisme du spirituel blog américain Kone, Krusos, Kronos, la lecture de Une vision du végétarisme et de la paix est de ce genre d’œuvres qui présentent pour nous un vif intérêt car permettant d’avoir un œil neuf sur les affaires de religiosité sur lesquelles il faut bien le dire nous ne sommes d’ordinaire pas porté-e-s. Grâce à ce livre, je comprends mieux désormais (M.) pourquoi il y a de nombreuses années dans un restaurant avec des collègues, une d’elleux, juive, avait eu pour moi un regard d’admiration lorsque j’annonçai que j’étais devenu végétarien, elle ne l’étant pas. Lire la suite