AVIS À LA POPULATION — APPEL AUX LIVRES

  AVIS À LA POPULATION — APPEL AUX LIVRES

 

 

 

« […] l’animal peut entrer en littérature […] »
p.25 in Le Végétarisme des Lumières. L’abstinence de viande dans la France du XVIIIe siècle – Renan Larue (2019)

 

 

   Il était temps ! Venant enfin de classer dans nos véganothèques les derniers ouvrages nous ayant notamment servis à composer le dernier véganosophia intitulé Géopolitique antispéciste et biophile — Zoonoses, pandémies, extinction — une solution hétérobiotique, nous voulions aujourd’hui lancer un appel.
   Cet appel s’adresse aux essayistes, aux philosophes, aux historien.ne.s, aux écrivain.e.s, etc., dont les parutions auraient trait à la question animale. N’étant plus dorénavant en capacité de nous fournir en livres comme par ces dernières années, vous pouvez si vous souhaitez avoir une recension sérieuse, gratuite et sans conflit d’intérêt, nous envoyer vos ouvrages. Cet appel s’adresse donc aussi aux maisons d’éditions intéressées par notre démarche. Certaines d’entre elles ont d’ores et déjà eu l’obligeance de référencer nos critiques, et nous les en remercions. Que vous soyez animalistes, antispécistes ou non, voire même anti-véganes, contre la cause animale, nous prendrons le temps de vous lire et de discuter vos idées comme il se doit : avec sérieux.
   Contactez-nous à : veganautes@hotmail.com
   Merci !

 

K&M

 

7 ANNÉES DE BLOG — UN BILAN DE L’ÂGE DE RAISON ? — TOUT CE QU’ON PENSE DE LA MOUVANCE ANIMALISTE À CE JOUR

   7 ANNÉES DE BLOG — UN BILAN DE L’ÂGE DE RAISON ?

 

 

« […] l’homme est le seul animal qui refuse d’être ce qu’il est. »
cité par André Benhaïm p.225 in Zoopoétique. Revue des sciences humaines, n°328 (décembre 2017). Cf. Cave felem, Camus et “le règne prochain des chats” (en réf. aux Carnets d’Albert Camus [avril 1948], IV, p.1123).

 

 

Cher.e.s tout.e.s
   Le mercredi 23 mars, nous autres avons fêté le septième anniversaire de notre blog K&M Les Veganautes. Eh oui ! le temps passe sacrément vite. En sept années il s’en est passé des choses dans notre vie et dans le monde. En ce qui concerne la cause animale, « aussi » disons, mais enfin… pas de quoi fouetter la queue d’un chat. Ça tombe bien, on ne leur veut pas de mal aux chats, pas plus qu’aux autres animaux. Tout ça pour dire qu’on n’a rien fêté du tout pour le coup. En plus, le contexte géopolitique étant ce qu’il est, on est inquiet.e.s pour les animaux des zoos d’Ukraine comme à Kiev, autant que pour ce qui arrive au malheureux peuple ukrainien. C’est qu’on en regretterait nos récents successifs confinements !
   Sept années de blog donc. Vu qu’on a énormément espacé nos publications ces derniers mois, cela méritait tout de même, pour nos fidèles abonné.e.s WordPress comme pour celleux qui nous ont suivi.e.s sur les réseaux sociaux, quelques petites remarques et mises au point. Ci-dessous nous donnons les noms des personnes volontairement publiques et pour les autres seulement leurs initiales ou masquons le nom de famille. Bien, on va tenter de vous la faire pas trop longue et dans l’ordre à  peu près chronologique. Let’s go — shinny vegan people ! Lire la suite

JEU CONCOURS PREMIÈRE ANNÉE DU BLOG : TERMINÉ

    Ça y est ! Notre jeu concours est fini.
   Vous avez été trois à jouer. L’unique participation correspondant aux critères du concours gagne donc les deux livres.
     La gagnante est : MYRTLE
   Merci à Carole et Maryse d’avoir joué elles aussi. Compte tenu que nous n’avons pas eu à faire beaucoup de tri, nous cuisinerons prochainement la demande de recette de Carole (pâtes à la carbonara) et chroniquerons la demande de livre de Maryse (Faut-il manger les animaux ? de J. S. Foer).
   Et bien sûr, nous élaborerons les Fajitas Vegan qui sortent de l’ordinaire proposées par Myrtle, et écrirons un article sur La végétarienne de Han Kang.
   Veganement,
   K&M

200 recettes vegan + Demain les chiens
      Chers toutes et tous,
   K&M Les Veganautes fête le 23 mars sa première année. Déjà beaucoup d’échanges et de plaisir autour de la cuisine et de la lecture.
    Pour célébrer cela, nous organisons un concours.
   À gagner : un roman, et un livre de cuisine, bien sûr !
« 200 RECETTES VEGAN » CHEZ MARABOUT
&
« DEMAIN LES CHIENS » DE CLIFFORD D. SIMAK
*
   Comment jouer ? C’est simple.
  • Il faut être abonné(e) au blog, ou bien suivre notre page Facebook.
  • Proposer une idée de plat que vous aimeriez voir végétalisé, et un titre de livre existant (roman ou essai) au sujet de la question animale que vous voudriez voir chroniqué (bien sûr rien qui ne soit déjà sur le blog).
*
   Le concours démarre ce soir vendredi 18 mars, et se terminera le 25 à minuit.
   Parmi une sélection des dix propositions que nous préférerons et que nous afficherons, nous effectuerons un tirage au sort. Le ou la gagnante sera désigné(e) le 26 mars au soir.
   Bonne chance !
   K&M

LE CHOIX DE TOUTES VIES — LE DREYFUSISME DU CŒUR ET DE LA RAISON — CATHERINE HÉLAYEL : « YES VEGAN ! »

LE CHOIX DE TOUTES VIES — CATHERINE HÉLAYEL : « YES VEGAN ! »
« Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l’heure du départ fut proche :
— Ah ! Dit le renard… je pleurerai.
— C’est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal,
mais tu as voulu que je t’apprivoise…
— Bien sûr, dit le renard.
— Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.
— Bien sûr, dit le renard.
— Alors tu n’y gagnes rien !
— J’y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé. »
In Le Petit Prince
Antoine de Saint-Exupéry — 1943
yes vegan
   Qui parmi les véganes (le mot est dans le dictionnaire désormais) n’a pas entendu parler, à défaut de l’avoir lu, du livre Yes Vegan ! de Catherine Hélayel ?
   On serait tenté de répondre tout le monde. Non mais vous avez vu ce succès ? c’est phénoménal ! Sur internet, via les réseaux sociaux, sur les stands des Vegan Places, etc., partout Yes Vegan ! est présent. Mais ça, c’est le point de vue veganocentriste qu’on en a tous les jours quand on pense vegan, on s’inquiète vegan, on mange vegan, on milite vegan, on vit vegan. On a l’impression d’un tel essor du véganisme !
   La réalité est toute autre. Parce qu’à part les militants, les engagés cohérents de la cause animale — et abolitionnistes — la question initiale que pose l’ouvrage de C. Hélayel demeure pertinente parce que malheureusement d’une ample et lourde actualité : « Sommes-nous encore capables d’effectuer des choix positifs, respectueux et créateurs ? » (p.18) nous demande l’auteure en préambule qui, avec douceur, aménité, bienveillance, commence par proposer une attitude cohérente et pacifiste. Hélayel s’ouvre à son lectorat avec simplicité, ayant pour but de toucher le plus large public comme s’il s’agissait à chaque fois d’un voisin, d’une collègue, d’une connaissance proche avec qui elle désire partager les raisons et les bienfaits de son véganisme pour montrer que non ça n’est pas impossible, bien au contraire, et va expliquer pourquoi en vertu finale qu’en fait, notre alimentation est saine, notre vie paisible, et notre esprit serein et en paix. Le stress, responsable sur (n)otre planète de si nombreux maux, est souvent associé à une alimentation composée de graisses animales provenant d’organismes torturés, et dont la vie n’a été que souffrance[1]. On retrouve dans ce livre l’engagement déterminé et non violent (non vengeur) qui caractérise les vegan abolitionnistes tels Gary Francione ou Méryl Pinque, entre autres. Lire la suite

THE FRENCH TATIN by The Veganauts

Tarte Tatin Veganaute
Ingredients :
Dough with almond :
– Almost 1 Cup of flour T80
– 1 tablespoon domed cornstarch mixed with 2 tbs of vegetable milk
– 1 tbs of dissolved salt in 3 cl of water
– Almost 1/3 Cup of blond sugar
– 7 tbs of deodorized coconut oil
– 2 tbs of white alond puree
– 2 tbs of ground almonds
– 7 little apples
Pâte l'amande pour tatin
Lire la suite

SUR « LES NOURRITURES » – FLORAISON DE LA POLITIQUE HÉDONISTE DE CORINE PELLUCHON

FLORAISON DE LA POLITIQUE HÉDONISTE DE CORINE PELLUCHON
    Si vous n’êtes pas habitué au langage philosophique n’ayez crainte. Précis, bien documenté, accessible, cet essai est un must du genre en faveur d’un hédonisme renouvelé, d’un humanisme rayonnant ses meilleures valeurs éthiques comme un soleil éclairant toutes formes de vies.
LES NOURRITURES de C. Pelluchon   Au niveau du militantisme, de l’engagement citoyen dans la société, la littérature végane ne regorge pas que d’excellents livres de cuisine. Même si ces derniers nous mettent en appétit tellement la cuisine végétalienne s’avère riche de saveurs, de couleurs, de précieux mariages d’aliments souvent bios, issus du Fairtrade, et dont la conformité à la physiologie humaine est idéale pour se maintenir en vie et en bonne santé, les lectures militantes sont aussi des écrits engagés qui dénoncent et démontent les aspects malheureux de l’exploitation animale et dans le même temps décombinent les engrenages complexes reliant la misère animale à la misère humaine.
   C’est dans ce sens qu’ont travaillé des gens comme Gary L. Francione, Tom Regan, Jane Goodall, etc., tous défenseurs de la cause animale dans tous ses états. En France, on a lu ces dernières années des textes très virulents et renseignés comme ceux de Fabrice Nicolino (Bidoche), ou récemment Aymeric Caron (No steak), ou encore d’un point de vue historico-philosophique l’essai d’Elisabeth de Fontenay (Le Silence des Bêtes). Bêtes Humaines et Cosmos ont attiré notre attention en ce début d’année 2015, ou bien l’incisif La Cause des Animaux de Florence Burgat. Mais qui aura proposé de regarder vers un futur – qu’on souhaite le plus proche possible – construit en vertu d’un engagement humaniste du vivant par le prisme d’une phénoménologie ? et qui plus est : une phénoménologie des nourritures, du « vivre de », savoir : une philosophie politique mûrement réfléchie ? Corine Pelluchon l’a fait.
Lire la suite

LASAGNES AU BOULGOUR

Notre recette de lasagnes, la meilleure qui soit , pour nous en tout cas, mais nous espérons qu’elle sera aussi la vôtre.
À déguster sans modération.DSCN0820
Ingrédients pour 10/12 parts :
– 1 paquet de lasagnes
– 3 gros oignons émincés
– 2 grosses d’ail émincées
– 2 carottes en petits cubes
– 3 belles branches de céleri (avec les feuilles) émincées
– 400 g de boulgour
– une grosse poignée d’herbes fraîches (thym, romarin, basilic)
– 2 verres et demi de vin rouge vegan (ici Bergerac)
– 600 ml de coulis de tomates
– 400 g de tomates concassées
– 2 grosses CS de sucre brun
– 1 bouillon de légumes en cube
– 4 grands verres d’eau
– 4 CS d’huile d’olive
– 1 mozzarella vegan râpée (ici Pural)
– 1/2 parmesan vegan râpé (ici V-Bites)
– sel
Pour la béchamel :
– 100 ml d’huile d’olive
– 100 g de farine
– 1 l de lait d’avoine
– 1 CC de muscade
– sel

DSCN0816 Lire la suite

LE CRYPTO-VÉGANISME DE MICHEL ONFRAY

COSMOS M. Onfray   À la lecture de « BÊTES HUMAINES – POUR UNE RÉVOLUTION VÉGANE ? », l’on aurait pu croire à une prochaine conversion de Michel Onfray au véganisme. En effet, le voir associé au recueil voulu par Méryl Pinque nous a fait espérer le voir rejoindre le pré carré des philosophes vegan, donc l’extensible territoire vegan de prime abord. C’est dans son livre COSMOS écrit entre 2013 et 2014 que Michel Onfray s’étend plus avant sur la question de l’éthique animale. Il y consacre un groupe de chapitres assez longs. « La question se pose de manger les animaux, ou non. Quand je pense, je conclus que non ; quand je mange, je fais comme si je n’avais pas pensé, ni rien conclu. » (pp.232-233). Curieux aveu, totalement contradictoire au vu des considérations sur le sujet auxquelles se livre l’auteur, pour qui au final « l’universalisation de la maxime végane débouche sur la suppression de l’homme. »
   C’est en échangeant nos impressions, nos points d’accords ainsi que nos étonnements quant à la question du véganisme au fil du texte de Michel Onfray, que nous avons dialogué puis décidé de tout coucher par écrit avec le parti pris d’être les plus justes possible dans l’analyse et la critique.

Lire la suite

CREDO IN VEGANUM (définition du veganaute)

   Apprendre le sort terrible des animaux dont l’Homme fait usage à l’ère désaffectée (au sens du manque d’affect) de la technique, au travers de nombreuses lectures et de visionnages nous a bouleversés au tréfonds de nos êtres.
   Cela a quasi immédiatement changé notre vie, tant s’engager au quotidien pour ne plus participer de ces exactions hyper-violentes sur les bêtes impose de revoir toutes façons d’agir : se laver, s’habiller, et surtout manger, bref: VIVRE. Lire la suite