« VÉGANO-SCEPTIQUE » — ET TA SŒUR ? — SUR LE PAMPHLET DE PIERRE-ÉTIENNE RAULT

« VÉGANO-SCEPTIQUE » — LE PAMPHLET DE PIERRE-ÉTIENNE RAULT

 

 

« Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal. »
Théodore Monod (1902-2000)

 

« Moi-même en tant que mangeuse à la sensibilité écologique et éthique très développée… »
Marie Astier en préface à Végano-sceptique…, p.15

 

« Je tire mon lait du ciel et de la terre. »
Henri-David Thoreau — Journal, 3 novembre 1853

 

 

   Il y a de nombreuses années de cela nous n’aurions pas pensé être un jour en désaccord avec quelqu’un comme Pierre-Étienne Rault. On peut même affirmer que nous aurions été de son côté, mise à part la critique qu’il vient d’adresser aux véganes et dont nous allons parler. Comment ne pas en effet défendre le modèle de vie des « petits paysans », ces gens qui aiment la terre, le travail vrai dans la nature, préfèrent la qualité à la quantité — bref des hommes et des femmes avec une conscience écologique de leur travail et qui vont à contre-courant du modèle dominant du productivisme néo-libéral ? Hélas, et c’est ce qu’on vous disait il y a peu lorsque nous chroniquions le dernier essai de Valéry Giroux, il est parfois qui sortent de l’ombre et vous tirent dessus à boulet rouge des ennemis qu’on soupçonnait à peine et qui, bien que vous défendiez des valeurs de justice en lien avec un engagement éthique pourtant irréprochable, sortent du bois comme on donne la battue à un être innocent — entendez par-là : qui ne vous a rien fait pour mériter qu’on le chasse — et hurlent à qui mieux mieux à défaut de pouvoir vous faire disparaître, que vous êtes responsables de tous les maux du monde moderne. Ce personnage donc, c’est le susnommé Pierre-Étienne Rault, jeune berger breton et éleveur de bovins de son état et qui vient de publier aux éditions du Dauphin l’horrible diatribe, l’insane épure, que dire ? la fielleuse dispute, le coup bas, l’attaque déréglée et prétentieuse scribouillardise intitulée du pernicieux nom de Végano-sceptique — surfant sur la vague du malheureux climat homonyme — et sous-titré : Regard d’un éleveur sur l’utopie végane, rien que ça ! Allez ; décryptage.

Lire la suite

Publicités