LINGOT D’OR VEAU MORT

Lingot d’or veau mort, 2020
Acrylique rehaussée au pastel sur toile, 60×60
Typographie « Banco » de Roger Excoffon (1951)
Veau d’après photographie L214
By K.

Lire la suite

LETTRE AU MONDE — MEILLEURS VŒUX 2020

     Cher-e-s tou-te-s,
   Chaque année depuis que nous avons commencé le blog, nous vous présentons nos meilleurs vœux.  Cela dit : à quoi bon ?
   Tout de même, nous avons bien en tête quelques personnes à qui nous présentons implicitement nos vœux pour cette nouvelle année.  On pense bien évidemment à celleux qui nous interpellent par le médium de l’écriture, mais cela peut être la photographie, la chanson aussi, la caricature, etc. On pense aussi aux militant-e-s discret-e-s qui agissent dans l’ombre sans rien demander à personne. Sans tenir de comptes… Lire la suite

PRENEZ EN DE LA GURREN ! — ET LES ANIMAUX ALORS ? — BELLA CIAO

PRENEZ EN DE LA GURREN ! — ET LES ANIMAUX ALORS ?

 

« (des Stoïciens) Particulièrement l’animal n’est pas autant que l’homme, tout au moins, lié au feu cosmique, au pur technikon, à ce feu artisan qui découpe toutes les choses, qui les assemble et qui leur donne une signification. »
p.57 in Deux leçons sur l’animal et l’homme, Gilbert Simondon (2004)

 

« Nous apprécions l’intelligence des animaux dans la mesure où ceux-ci se laissent dominer par nous. »
p.14 in Mémoires d’un rat, Andrzej Zaniewski (1993)

 

« Dans ce grand enchaînement des causes et des effets, aucun fait ne peut être considéré isolément. »
p.29 in L’invention de la nature. Les aventures d’Alexander von Humboldt, Andrea Wulf (2015)

 

 

   Jamais on aurait cru que Gurren Vegan, devenu sans qu’on s’en aperçoive — parce qu’on ne le suivait plus depuis belle lurette — Gurren Meta, deviendrait un ennemi de la cause animale, un anti-végane, un anti-antispéciste, un végano-sceptique à sa sauce, un supervilain, un sycophante de première (non c’est pas le nom d’un insecte), tellement qu’on le sentait investi le mec. Lire la suite

SAINTE-DINDE

Sainte-Dinde, 2019
Acrylique et crayon sur toile, 11,5×18
By K.

 

SAINTE-DINDE — EXTRAIT D’UNE LÉGENDE D’ORÉE À LA LIBÉRATION ANIMALE
   « Alors qu’un humain conseillait encore d’attraper ces volatiles pour les transformer en nourriture, contre leur gré il va de soi, et d’en partager la chair cuisinée en guise de chrétienne congrégation dans la plus pure et séculaire tradition du bien obtenu par le mal, un groupe d’entre la foule là réunie s’éleva et clama qu’il n’était plus, comme à l’époque de Jacques de Voragine, de chanter les louanges des martyres, qu’ils ou elles fussent des êtres humains ou des animaux. Et puis le miracle arriva enfin, peut-être à force de répétition, qu’on admît qu’il n’était plus de mise de massacrer à tour de bras les oiseaux comme celui-ci, accroché par les pattes à un treuil, suspendu tête en bas, transbahuté le long d’un macabre circuit pour se voir couper la tête comme on débite des tronçons de bois, vidé de son sang, et le reste du plumage et de l’étripage à l’envi — enfin, en vie… La dinde sauvée, et avec elle tout le règne animal, s’en fut auréolée d’une vive lumière comme qui dirait divine et devint pour des éons une légende, une icône, grâce au geste qu’elle fit lorsqu’elle s’en fut, se retournant vers ses libérateurs, signant l’éternelle armistice d’un sublime V de ses ergots dorés. Elle devint pour toutes et tous, et à tout jamais : Sainte-Dinde. »
K&M

OSER LA CAUSE ANIMALE MUSICALE — « CŒUR DE LIONNE » DE KREEZY R — UN CONCEPT ALBUM RUGISSANT

« CŒUR DE LIONNE » DE KREEZY R — UN CONCEPT ALBUM RUGISSANT

 

 

« Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis. Sans eux, c’en est fait de notre civilisation, de notre culture, de ce que nous aimions et qui donnait à notre présence sur terre une justification secrète. »
André Gide

 

 

 

   Il y a trois ans déjà nous vous parlions de la Vegan Tape de la chanteuse Kreezy R, après que nous ayons découvert l’entraînant Vegan and Proud dont la gaieté était alors allée résonner jusqu’aux oreilles du public animaliste japonais. Nous vous avions dit combien nous avions été enchanté-e-s autant par l’engagement de Kreezy R que par la richesse de ses influences musicales.
   Cette année, après moult annonces (on en a retrouvé une de janvier 2018…), la chanteuse a enfin sorti son premier album de 11 titres entièrement consacré à la cause animale. On se souvenait très bien, comme si c’était hier, du live de la chanson Greystoke donné lors des 20 ans de l’association Respectons fin 2017. C’est dire si la sortie de cet album est un aboutissement pour Kreezy R, le fruit d’une belle maturité musicale autant que d’un travail acharné et de longue haleine. En effet, c’est en dehors des grands circuits de distribution que l’audacieuse Kreezy R nous propose ses chansons dont certaines ont commencé de voir le jour il y a quelques années. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la patience et la persévérance ont payé.

Lire la suite

VA COMPRENDRE — OU ANIMAUX SAUVE QUI PEUT — DÉLIVRANCE ET ANNIHILATION

   Va comprendre !
   C’est un exemple parmi tant d’autres, on ne vise personne…
…mais à peu près tout le monde.
   Sur le site de France Info, il y a des rubriques. L’une d’elle est : Bien-être animal. Sympa ! Super ! Oui mais. S’agit-il de savoir si les animaux sont bien, se sentent bien ? S’agit de savoir, pour nous, ce que signifierait « être bien un animal » ? Ah… on voit que la nuance déjà en perd quelques un-e-s en route.
   On s’explique avec une sorte de rébus strictement visuel. Ou le savant mélange des causes et des effets montre l’excellence de l’absurdité commune humaine et sa normativité.
On vous laisse juger de la présentation des faits et, une énième fois, de la banalisation du mal.
Ah mais ça pour sûr maintenant : l’animal est délivré. […]
K&M